Théodore de BANVILLE

Sous bois

A travers le bois fauve et radieux,Récitant des vers sans qu’on les en prie,Vont, couverts de pourpre et d’orfèvrerie,Les

Lire la suite

Sieste

La sombre forêt, où la rocheEst pleine d’éblouissementsEt qui tressaille à mon approche,Murmure avec des bruits charmants. Les fauvettes

Lire la suite

Premier soleil

Italie, Italie, ô terre où toutes chosesFrissonnent de soleil, hormis tes méchants vins !Paradis où l’on trouve avec des

Lire la suite

Préface

Élite du monde élégant,Qui fuis le boulevard de Gand,O troupe élue,Pour nous suivre sur ce tréteauOù plane l’esprit de

Lire la suite

Mascarades

Le Carnaval s’amuse!Viens le chanter, ma Muse,En suivant au hasardLe bon Ronsard ! Et d’abord, sur ta nuque,En dépit

Lire la suite

Ma biographie

A Henri d’Ideville. Le torrent que baise l’éclairSous les bois qui lui font des voiles,Murmure, ivre d’un rhythme clair,Et

Lire la suite

L’Hiver

Au bois de Boulogne, l’Hiver,La terre a son manteau de neige.Mille Iris, qui tendent leur piège,Y passent comme un

Lire la suite

L’Eté

Il brille, le sauvage Été,La poitrine pleine de roses.Il brûle tout, hommes et choses,Dans sa placide cruauté. Il met

Lire la suite

Leïla

Il semble qu’aux sultans Dieu mêmePour femmes donne ses houris.Mais, pour moi, la vierge qui m’aime,La vierge dont je

Lire la suite

Leçon de chant

Moi, je regardais ce cou-là.Maintenant chantez, me dit Paule.Avec des mines d’Attila,Moi, je regardais ce cou-là.Puis, un peu de

Lire la suite

Le thé

Miss Ellen, versez-moi le ThéDans la belle tasse chinoise,Où des poissons d’or cherchent noiseAu monstre rose épouvanté. J’aime la

Lire la suite

Le printemps

Te voilà, rire du Printemps !Les thyrses des lilas fleurissent.Les amantes qui te chérissentDélivrent leurs cheveux flottants. Sous les

Lire la suite

L’automne

Sois le bienvenu, rouge Automne,Accours dans ton riche appareil,Embrase le coteau vermeilQue la vigne pare et festonne. Père, tu

Lire la suite

La voyageuse

A Caroline Letessier I Au temps des pastels de Latour,Quand l’enfant-dieu régnait au mondePar la grâce de Pompadour,Au temps

Lire la suite

La pêche

Le pêcheur, vidant ses filets,Voit les poissons d’or de la LoireGlacés d’argent sur leur nageoireEt mieux vêtus que des

Lire la suite

La nuit

A cette heure où les coeurs, d’amour rassasiés,Flottent dans le sommeil comme de blanches voiles,Entends-tu sur les bords de

Lire la suite

La muse

Près du ruisseau, sous la feuillée,Menons la Muse émerveilléeChanter avec le doux roseau,Puisque la Muse est un oiseau. Puisque

Lire la suite

La lyre

Les Dieux, pour lui laisser le vin, buvaient du fiel.L’aigle à ses pieds veillait, ayant quitté son aire ;Le

Lire la suite

La Lune

Avec ses caprices, la LuneEst comme une frivole amante ;Elle sourit et se lamente,Et vous fuit et vous importune.

Lire la suite

La forêt

Enfuyons-nous, mes amis ! se peut-ilQu’à ces bourgeois le destin nous condamne ?Allons revoir, dans le rêve subtilOù son

Lire la suite

La déesse

Quand les trois déités à la charmante voixAux pieds du blond Pâris mirent leur jalousie,Pallas dit à l’enfant: Si

Lire la suite

Hérodiade

Ses yeux sont transparents comme l’eau du Jourdain.Elle a de lourds colliers et des pendants d’oreilles ;Elle est plus

Lire la suite

Eveil

Puisque la Némésis, cette vieille portière,Court en poste et regarde à travers la portièreDes arbres fabuleux faits comme ceux

Lire la suite

Décor

Dans les grottes sans fin brillent les Stalactites. Du cyprès gigantesque aux fleurs les plus petites,Un clair jardin s’accroche

Lire la suite

Conseil

Eh bien ! mêle ta vie à la verte forêt !Escalade la roche aux nobles altitudes.Respire, et libre enfin

Lire la suite

Carmen

Camille, en dénouant sur votre col de laitVos cheveux radieux plus beaux que ceux d’Hélène,Égrenez tour à tour, ainsi

Lire la suite

Ariane

Dans Naxos, où les fleurs ouvrent leurs grands calicesEt que la douce mer baise avec des sanglots,Dans l’île fortunée,

Lire la suite