Pierre CORNEILLE

Chanson

Si je perds bien des maîtresses,J’en fais encor plus souvent,Et mes voeux et mes promessesNe sont que feintes caresses,Et

Lire la suite

Au Roy

Est-il vrai, grand Monarque, et puis-je me vanterQue tu prennes plaisir à me ressusciter ;Qu’au bout de quarante ans

Lire la suite

A la marquise

Marquise, si mon visageA quelques traits un peu vieux,Souvenez-vous qu’à mon âgeVous ne vaudrez guère mieux. Le temps aux

Lire la suite