Jacques GREVIN

Villanesque

J’ay trop servi de fable au populaireEn vous aymant, trop ingrate maistresse ;Suffise vous d’avoir eu ma jeunesse. J’ay

Lire la suite