François-René de CHATEAUBRIAND

Les Adieux

Le temps m’appelle : il faut finir ces vers.A ce penser défaillit mon courage.Je vous salue, ô vallons que

Lire la suite

Le départ

Paris, 1827. Compagnons, détachez des voûtes du portiqueCes dons du voyageur, ce vêtement antique,Que j’avais consacrés aux dieux hospitaliers.Pour

Lire la suite

La mer

Des vastes mers tableau philosophique,Tu plais au coeur de chagrins agité :Quand de ton sein par les vents tourmenté,Quand

Lire la suite

La forêt

Forêt silencieuse, aimable solitude,Que j’aime à parcourir votre ombrage ignoré !Dans vos sombres détours, en rêvant égaré,J’éprouve un sentiment

Lire la suite

Invocation

Je voudrais célébrer dans des vers ingénusLes plantes, leurs amours, leurs penchants inconnus,L’humble mousse attachée aux voûtes des fontaines,L’herbe

Lire la suite

Clarisse

Imitation d’un poète écossais. Oui, je me plais, Clarisse, à la saison tardive,Image de cet âge où le temps

Lire la suite