Auguste BRIZEUX

Marie

Ô maison du Moustoir ! combien de fois la nuit,Ou quand j’erre le jour dans la foule et le

Lire la suite

Le lézard

À Berthel. Avec une jeune veuve,Tendre encor, j’en ai la preuve,Parlant breton et françaisEn causant de mille choses,Par la

Lire la suite