Alphonse BEAUREGARD

Vigile

Ô les mots qu’on adresse à la femme attirante,Les mots qu’on veut badins, spirituels, charmeurs ;Mots voilés et pensifs,

Lire la suite

Paysage aimé

Hanté de souvenirs, l’âme pleine d’images,Je viens à ta beauté, seul, en pèlerinage,Pays qui me fus bon.De gradin en

Lire la suite

Nouvel Amour

Comment savoir d’avanceSi ce nouvel amour sera la vague immenseQui transportera l’âme ivre d’émotion,Jusqu’où s’annonce, enfin, la révélation,Ou s’il

Lire la suite

Nocturne

Que chantent les grillons et s’allument les phares !Un esprit est venu sur le fleuve houleuxRéapprendre à nos coeurs

Lire la suite

Messe de minuit

Chapelets, bruits de pas, accès de toux, murmures…Des légions d’ave s’en vont heurter au ciel.L’orgue joue en sourdine un

Lire la suite

Maison abandonnée

Audacieusement sise à cette hauteur,Cette maison proprette et d’une vigne ornéeEst au milieu d’un tel déploiement de splendeurQue l’on

Lire la suite

L’or

Je suis l’or, simulacre étrange de la vie,Mode ultime de l’énergieQue l’homme, prolongeant l’élan primordial,Conçut pour insuffler une âme

Lire la suite

L’Iroquois

Ainsi qu’en embuscade au socle qui l’attacheEt nu, comme autrefois ses aïeux au désert,L’Iroquois belliqueux ranimé par Hébert,Dans sa

Lire la suite

L’invitation

Le rythme séducteur nous appelle ; venezLui répondre en mes bras, jeune fille inconnue.Valsons légèrement de tous côtés cernés,Et

Lire la suite

Les joncs

Les joncs frémissent à peineSous le doux vent échappéDes champs de trèfle coupéDans les lointains escarpés.Calmes sous la pure

Lire la suite

Les îles

Au large, dans l’attrait d’un fier isolement,Apparaissent les îlesOù parfois en rêveur, en chasseur, en amantÀ la sourdine on

Lire la suite

Le val

Je connais, dans les Apalaches,Un val séduisant qui se cacheComme un rêve ingénu ;Un val aux pentes fantaisistesOù se

Lire la suite

Le sentier

Le sentier que j’aime le mieuxQuitte en sournois la route blancheOù passent trop de curieux,Et disparait entre les branches.

Lire la suite

Le passé

Telle qu’une vapeur s’épaississant toujours,La nuit grave s’étend sur les îles boisées ;Les plus belles au loin, déjà semblent

Lire la suite

Le lac

Aux pieds de trois coteaux habillés de sapinsGît un lac profond, clair et sage,Où maintes fois je suis descendu,

Lire la suite

Le damné

Je voudrais que la nuit fût opaque et figée,Définitive et sourde, une nuit d’hypogée ;J’oserais approcher, soudainement hardi,De la

Lire la suite

L’arbre mort

Je connais, au fond d’une anseOù sa maigre forme danse,Un érable mort,Mort nous raconte une histoireDe s’être penché pour

Lire la suite

La mouette

Aux coups de feu la mouetteN’a pas changé de chemin,Et sa brune silhouetteSur le ciel rose et carminSe découpe

Lire la suite

La brume

Le Saint-Laurent, mordu par les souffles d’automne,S’exaspère. Partout sur le fleuve démentL’âme des bois brûlés flotte languissamment.Affolé, mon canot

Lire la suite

Gratitude

J’ai dit à la forêt haute et pleine d’orgueil :” Tuer, seul me déride ;J’irai dans tes abris dépister

Lire la suite

Evocation

Le noir espace, beau pour une occulte fête,A, pour moi, recueilli la vie et la répèteEn des formes qu’agite

Lire la suite

Désir simple

Jeunes filles qui brodezEn suivant des songeries,Seules sur vos galeries,Ou qui dehors regardez,Comme des oiseaux en cage,Si j’en avais

Lire la suite

Déclaration

Femme, sitôt que ton regardEut transpercé mon existence,J’ai renié vingt espérances,J’ai brisé, d’un geste hagard,Mes dieux, mes amitiés anciennes,Toutes

Lire la suite

Concordances

Le même triste accent vient toujours des rapides,Toujours les mêmes flots font le même circuitEn recueillant le rêve et

Lire la suite

Blancheur

C’est la neige tourbillonnanteQui voltige dans l’air, mousseline vivante,La neige qui s’arma, dans l’extase du froid,D’une beauté trop loin

Lire la suite