Aloysius BERTRAND

Ondine

– ” Ecoute ! – Ecoute ! – C’est moi, c’est Ondine quifrôle de ces gouttes d’eau les losanges

Lire la suite

Octobre

Les petits savoyards sont de retour, et déjà leur criinterroge l’écho sonore du quartier ; comme les hiron-delles suivent

Lire la suite

Ma chaumière

Ma chaumière aurait, l’été, la feuillée des bois pourparasol, et l’automne, pour jardin, au bord de la fenêtre,quelque mousse

Lire la suite

Le fou

La lune peignait ses cheveux avec un démêloir d’ébènequi argentait d’une pluie de vers luisants les collines,les prés et

Lire la suite

Le bibliophile

Ce n’était pas quelque tableau de l’école flamande, unDavid-Téniers, un Breughel d’Enfer, enfumé à n’y pasvoir le diable. C’était

Lire la suite

La viole de Gamba

Le maître de chapelle eut à peine interrogé de l’ar-chetla viole bourdonnante, qu’elle lui répondit par ungargouillement burlesque de

Lire la suite

Harlem

Harlem, cette admirable bambochade qui résume l’écoleflamande, Harlem peint par Jean-Breughel, Peeter-Neef,David-Téniers et Paul Rembrandt. Et le canal où

Lire la suite